Le blog minceur Doxys : comment perdre du poids, faire régime, perdre de kilos :

mardi 14 décembre 2010

Régime hypertprotéiné : le Dr Dukan réponds aux questions des médecins de Anses

Au rang des accusés du rapport de l'Agence nationale de sécurité sanitaire, de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) figure le fameux régime Dukan, prisé par de nombreux Français désireux de maigrir actuellement.

20minutes.fr a demandé à son auteur, le nutritionniste Pierre Dukan, de répondre point par point aux affirmations des médecins de l'Anses.

L'agence pointe des déséquilibres dans votre régime alimentaire.

Pour le sodium, cela m'étonne car je recommande d'éviter le sel en trop grande quantité mais cela vient peut-être du saumon fumé et de la viande des grisons autorisés dans mon régime.

Quant au calcium, j'autorise jusqu'à 800 grammes de produits laitiers mais on peut en prendre moins.

Quant aux fibres, je conseille trois cuillères à soupe de son d'avoine par jour et la vitamine C'est présente dans les légumes --les fruits sont interdits dans les premières phases du régime.

Le docteur Jean-Michel Lecerf, co-auteur du rapport, affirme au Parisien que le régime Dukan est «vraisemblablement associé à un risque accru de cancers ou de maladies cardiovasculaires».

Il est tout à fait démontré que le surpoids joue un rôle dans les cancers hormonaux-dépendants, comme celui du sein et de l'utérus.

Il est également directement corrélé aux maladies cardio-vasculaires, notamment provoquées par le diabète.

Tout cela est prouvé scientifiquement alors que le lien entre régimes et cancer n'est basé que sur des hypothèses.

En général, «il y a reprise de poids après le régime dans 95% des cas», explique encore Jean-Michel Lecerf.

Et «les gens perdent toujours du muscle et reprennent toujours du gras».

Cette dernière phase comprend trois mesures simples: une journée protéines par semaine, le jeudi, oublier l'ascenseur et marcher 20 minutes par jour et manger trois cuillères à soupe d'avoine par semaine.

D'après les chiffres de mon site, 40% des personnes qui ont suivi le régime n'ont pas repris de poids.

Pour l'Anses, «rien ne peut remplacer en termes de santé une alimentation équilibrée, diversifiée».

Si on veut maigrir, il faut bien faire quelque chose!

Je donne rendez-vous aux chercheurs de l'Anses dans 10 mois lorsque les statistiques de l'obésité seront publiées.

Si elles sont les mêmes, je reverrai ma copie.

S'il y a un plateau ou une décrue, il faudra me l'attribuer car je suis en position dominante dans les régimes.

C'est lié à un problème de mode de vie, et d'une société qui a évolué.

Si vous voulez maigrir de deux ou trois kilos, mieux vaut bouger un peu plus et corriger vos habitudes alimentaires progressivement.