Le blog minceur Doxys : comment perdre du poids, faire régime, perdre de kilos :

vendredi 21 novembre 2008

Moins d’infarctus grâce à un anti-cholestérol révolutionnaire

La prise quotidienne d'une nouvelle classe d'anti-cholestérol, les statines, pourrait réduire "d'au moins un tiers" le taux d'accidents vasculaires majeurs (infarctus et accidents vasculaires cérébraux).

Pour la revue médicale britannique The Lancet, il s'agit d'une "étude phare".

Jusqu'à présent, les statines étaient seulement prescrites aux personnes souffrant de problèmes cardiaques et présentant un taux excessif de cholestérol.

Plus étonnant encore, l'étude met en évidence des bénéfices substantiels à la prise de statine chez les patients considérés à hauts risques cardio-vasculaires mais ayant un cholestérol normal ou bas.

L'étude HPS fournit des preuves définitives que les recommandations de traitement en vigueur devraient être déchirées et remplacées, afin que ce médicament puisse être fourni à toute personne à risque, quel que soit son taux de cholestérol, estime le rédacteur en chef du Lancet, Richard Horton, dans un éditorial accompagnant l'article.

Avec 170.000 décès chaque année, les maladies cardio-vasculaires représentent la première cause de mortalité en France (32 % du total), devant le cancer ou les accidents de la circulation.

Ces travaux ont été menés avec la simvastatine, la statine commercialisée sous le nom de Zocor par les laboratoires Merck Sharp and Dohme (MSD)

jeudi 13 novembre 2008

Les gènes de l'obésité auraient été découverts chez la souris

Une étude récente menée par des chercheurs américains semble montrer que près de 6.000 gènes seraient impliqués dans l'acquisition de l'obésité chez ce mammifère, soit pratiquement un quart de son génome.

Les chercheurs américains ont utilisé une technique qui permet de supprimer l'expression d'un gène particulier (knock-out) pour arriver à cette conclusion.

Cette susceptibilité multigénique serait également présente pour de nombreuses autres maladies.

Selon les chercheurs, cette diversité remet en cause le concept de médecine personnalisée qui associe une maladie à l'expression d'une famille de gènes.

lundi 3 novembre 2008

La soupe fait-elle maigrir ?

Tout le monde a entendu parler du régime soupe. Soupe aux choux et autres potages qui auraient des vertus amaigrissantes.

Le potage a un effet coupe faim indéniable car il occupe un certain volume dans l'estomac et diminue donc la quantité d'aliments qu'une personne peut ingérer au cours d'un repas.

Il s'agit donc de la sensation de satiété que la soupe procure en remplissant l’estomac.

Ensuite le potage de légume est peu calorique sauf si vous prenez une crème de potage faite avec de la crème fraîche ajoutée !

Ces deux raisons son souvent évoquées pour expliquer que la soupe fait maigrir.

Le potage permet aussi d'éviter d’éventuels grignotage en attente du repas chaud. On conseille de le prendre en entrée des repas chaud si on prévoit ensuite un plat plus riche. Cela va limiter les dégâts ! Le potage a donc légitimement sa place dans un régime amaigrissant.